dimanche 27 novembre 2016

Le vote musulman et de gauche insuffisants pour faire barrage à Fillon.

Rien à faire, Personne ne pouvait empêcher l'écrasante victoire de François Fillon au second tour des primaires du parti Les Républicans (LR)

http://les-republicains.blogspot.fr/2016/11/victoire-sans-appel-de-francois-fillon.html

vendredi 25 novembre 2016

Un cri de coeur pour sauver Alep



http://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/alep-une-ville-aneantie-dans-lindifference-generale?id=8166296




Le 26 novembre 2016
Le samedi 26 novembre 2016de 14h30 à 17HPlace de l’Opèra69001 Lyon
Les bombardements ont redoublé depuis le 15 novembre à Alep (jour où les premiers raids sont partis du porte avion russe basé en Méditerrannée) et plus aucun hôpital n’est actuellement en état de fonctionner…
Rassemblement organisé à l’appel du Collectif des Amis d’Alep du CISYLD et de l’association Alwane.

jeudi 24 novembre 2016

La situation des femmes en Syrie, enjeux et perspectives à venir


A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, à Paris 
l’association Syrie MDL a l'honneur de participer, par la voix de se présidente, aux côté de Madame Samar Yazbek, écrivain et présidente de Women Now, principale ONG syrienne agissant pour les femmes et Madame Nadia Aïssaoui, sociologue et chargée de projets au Fonds pour les Femmes en Méditerranée à la conférence 
"La situation des femmes en Syrie, enjeux et perspectives à venir"
vendredi 25 novembre (18h30-20h30)
à iReMMO – Institut de Recherche et d’Études Méditerranée et Moyen-Orient
7, rue des Carmes - 75005 Paris
Participation : 8€ (5€ : étudiants et demandeurs d’emploi).
Vous pourrez également profiter de cette occasion pour visiter l’exposition de photographie, issue du concours organisée par l'iReMMo et le Fonds pour les femmes en Méditerranée.

lundi 21 novembre 2016

Tremblement de Terre au Japon

L'Alerte a été donnée, il y a quelques minutes. Le tremblement de terre produit à l'Est du Japon près de la centrale De Fukushima est de niveau 7,3 sur l'échelle de Richter. On annonce un tsunami.
http://www.bfmtv.com/international/japon-fort-tremblement-de-terre-dans-le-nord-est-du-pays-alerte-au-tsunami-1062024.html#content/contribution/edit


http://www.breakingnews.com/topic/earthquake-off-eastern-japan-nov-21-2016/









dimanche 20 novembre 2016

Conférence BDS avec Sivan et Laborie-Sivan

Mardi 22 novembre 2016 à 18h 30

Bourse du travailSalle Maurice Moissonnier 3° étage
Place Guichard, métro Guichard ligne B 


Pour l’État d’Israël, la principale source d’exportation vers l’Occident n’est pas faite de mandarines ou d’avocats, ni même d’armement ou de systèmes sécuritaires ; l’essentiel, c’est la promotion d’une image, celle de l’ « énergie créative » pour tout ce qui touche à la culture, les produits israéliens comme la littérature, la musique, la danse, le cinéma, l’art, la gastronomie, la science et les technologies, l’architecture etc…
Or cette vitrine culturelle, comme le prestige international de l’université israélienne, masquent une tout autre réalité : les liens entre cette université et l’institution militaire, le rôle de l’université dans la recherche de nouveaux outils de combat et de renseignement, la 
discrimination des étudiants palestiniens, l’absence de protestation contre les guerres menées à Gaza…



Eyal SIVAN, cinéaste et écrivain et Armelle LABORIE-SIVAN, productrice présenteront et dédicaceront leur livre au cours de la soirée.
Plus d'info http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1049

samedi 19 novembre 2016

Le maire d'Alep en direct de Lyon





https://www.facebook.com/events/1533750599973861/



maire d'Alep-Est et de Lyon 1er

Monsieur Brita Hagi Hasan en visite en France est notre invité exceptionnel. 

Il vient parler au public lyonnais du travail du Conseil Local de la Ville d'Alep (CLVA) dont il a été élu Président (ce qui correspond au statut de nos maires) en décembre 2015.


Interviendront également au cours de cette soirée deux journalistes activistes par skype en direct d'Alep assiégée pour répondre aux questions du public: Thaer Mohammed journaliste free lance pour AFP et Mohamed Sphip, journaliste à HNN (media basé à Alep).

Le CLVA ainsi que le Conseil du Gouvernorat d'Alep ont été créés en mars 2013 pour assurer une continuité des services publics après le retrait du régime en juillet 2012.
Monsieur Hagi Hasan s'est retrouvé dans l'impossibilité de regagner Alep lorsque la ville a été assiégée en juillet 2016 après s'être rendu en Turquie pour une réunion.

Cette soirée est organisée par le Collectif des Amis d'Alep en partenariat avec le Comité d'Information pour une Syrie Libre et Démocratique avec le soutient de la Mairie du 1er arrondissement.

Lundi 28 novembre 2016 et Mardi 29 novembre 2016

18:30 : Salle du Conseil de la Mairie du 1er 
place Satonnay 
Métro Hôtel de Ville



Mr Brita Hagi Hasan visiting France is our exceptional guest.

He comes to speak to the Lyon public about the work of the Local Council of the City of Aleppo (CLVA), of which he was elected President (which corresponds to the status of our mayors) in December 2015.

Thaer Mohammed freelance journalist for AFP and Mohamed Sphip, a journalist with HNN (media based in Aleppo), will also be speaking during the evening.

The CLVA and the Aleppo Governorate Council were established in March 2013 to ensure continuity of public services after the withdrawal of the scheme in July 2012.
Mr. Hagi Hasan found himself unable to return to Aleppo when the city was besieged in July 2016 after going to Turkey for a meeting.

This evening is organized by the Collective of the Friends of Aleppo in partnership with the Committee of Information for a Free and Democratic Syria with the support of the Town hall of the 1st arrondissement.

Monday, 28 November 2016 and Tuesday, 29 November 2016

18:30: Hall of the Council of the Municipality of the 1st
place Satonnay
Subway Hotel de Ville

samedi 12 novembre 2016

Le Marathon de tous les dangers pour Mohamad Alqadi

(Mohammad Alqadi)
Après 5 splendides marathons courus depuis Mars 2016, Mohamad Alqadi s'attaque au plus périlleux, pas d'après lui, mais d'après moi. 
Comme pour les précédents marathons courus à Marseille, Paris, Genève, Lyon, Amsterdam, il sera physiquement prêt, je ne  me fais aucun soucis la dessus mais courir le Marathon Nice Cannes, un drapeau Palestinien à la main comme il l'a fait aux autres courses, là, on avance sur un terrain miné.
N'oublions pas que cette course se produira dans un contexte très lourd. 1 an jour pour jour après les attentats qui ont ensanglanté Paris et 4 mois après l'attentat meurtrier de Nice, certains drapeaux ne seront pas forcément la bienvenue surtout sur la Côte d'Azur où la Palestine n'a pas la cote. En plus de la difficulté de courir un marathon, Pourra t-il, Mohammad Alqadi, supporter qu'on lui retire le drapeau qui symbolise sa patrie, ses combats , l'une des raisons qui l'aide à courir. Nous le saurons demain. 

Concernant la course en elle même qui sera sous très haute surveillance, mieux surveillée que les sommets du G20 avec un contrôle de tout ce qui bouge, essayant de se rattraper des défaillances notoires lors du feu d'artifice du 14 juillet 2016, on peut espérer que tout ira pour le mieux. Cette course a bien failli être annulée et si elle aura lieu demain, le mérite n'en revient pas à la fédération nationale d'athlétisme qui ne s'est pas beaucoup bougée mais aux responsables politiques pour qui c'était une nécessité absolue pour rassurer le secteur du tourisme et surtout les touristes qui auraient mal compris une annulation de la course au même moment où on les incite à revenir.


Le compte à rebours est activé depuis quelques temps et tout est fin prêt 
comme on peut le constater en cliquant sur le lien : http://www.marathon06.com/2016/


Mohammad est bien inscrit. Il manque juste son certificat médical. j'espère qu'il l'aura à l'instant t.



Message de Mohammad avant son départ pour Nice en bla bla car . Le train n'a pas voulu l'attendre :)




video



samedi 5 novembre 2016

Le 05 novembre 2016
Alep – Après la trêve, la punition – un massacre annoncé
Samedi 5 novembre 2016
à 16 heures
Place de l’Opéra Garnier
Paris ( France)



Confiants dans la société civile qu’ils ont commencé à construire pour l’après-Assad, les Syriens d’Alep-Est ont refusé de tomber dans le piège tendu par leurs bourreaux. À la faveur d’une trêve de quelques heures, Bachar al-Assad et Vladimir Poutine ambitionnaient de leur faire quitter la ville pour poursuivre la politique de transferts forcés de populations hostiles au régime, déjà réalisée à Homs, Daraya ou al-Mouaddamia. Cette trêve dite « humanitaire » n’était qu’une mascarade : elle n’a même pas permis l’entrée dans Alep des ONG pour évacuer les blessés les plus graves, ni l’entrée des secours attendus par les habitants.
Confrontée au courage et à la détermination exemplaires du peuple d’Alep, la machine de guerre russo-syrienne a repris et intensifié son assaut. L’intensification des bombardements sur Alep comme les frappes aériennes sur une école à Idlib (qui a couté la vie à 35 enfants le 26 octobre) attestent de la stratégie poursuivie : une guerre d’extermination des populations et d’annihilation des villes-rebelles. Pour le Kremlin, cette stratégie est fiable puisqu’elle a déjà été poursuivie avec succès : c’était à Grozny en Tchétchénie en 1999-2000, sous la responsabilité du même Vladimir Poutine.
Le refus d’imposer immédiatement de nouvelles sanctions à la Russie lors du sommet européen du 17 octobre dernier est inacceptable et résonne comme un accablant signal d’impuissance devant le martyre d’Alep. Il y a urgence à engager une diplomatie plus ferme et plus contraignante contre les bourreaux du peuple syrien qui devront répondre de leurs crimes devant une cour pénale internationale. La solution ne passera pas par le Conseil de Sécurité des Nations-Unies : la Russie y bloque toutes les résolutions à l’encontre de Bachar al-Assad en utilisant son véto.

Il faut des actes concrets de la France et de l’Europe pour sauver Alep et le projet d’une Syrie libre.En conséquence, nous demandons au gouvernement français et à l’Union Européenne de :
prendre immédiatement des sanctions économiques contre la Russie (gel des avoirs russes, rupture des contrats d’approvisionnement de gaz, etc.),
fournir au plus vite aux populations d’Alep les moyens de se défendre contre cette guerre d’extermination menée depuis le ciel, et oeuvrer pour une action coordonnée des chancelleries occidentales en ce sens,
apporter une aide financière aux associations humanitaires qui agissent sur place en faveur des populations assiégées et/ou déplacées.
La France doit peser de tout son poids pour que l’Union européenne décide de mesures en ce sens.
A cette fin, le Collectif « Pour une Syrie Libre et Démocratique » appelle à manifester :
Samedi 5 novembre 2016 à 16 heures Place de l’Opéra Garnier
Le temps presse pour le peuple syrien, notamment à Alep. Dans ce monde globalisé, tolérer la barbarie aujourd’hui là-bas, c’est la tolérer ici demain.
دعوة لاعتصام السبت القادم 05/11/2016
على الساعة الرابعة عصرا
في ساحة الاوبرا.. باريس
لجنة تنسيق باريس لدعم الثورة السورية

Signataires : Revivre, Comité de Coordination de Paris de la Révolution Syrienne, Appel Solidarité Syrie, Syrie Moderne Démocratique et Laïque, Coordination des Syriens de Paris, Les Jeunes de la Révolution Syrienne, Méditerranée Heureuse, Syriens pour la Liberté et la Paix/ Syrie 18 mars, [Europe Ecologie les Verts – en cours de validation], [Appel d’Avignon à la Solidarité avec le Peuple Syrien – en cours de validation], Union syndicale Solidaires, Souria Houria (Syrie Liberté)

mercredi 2 novembre 2016

Rendez nous nos têtes

https://www.change.org/p/restitution-des-t%C3%AAtes-des-r%C3%A9sistants-alg%C3%A9riens-d%C3%A9tenues-par-le-mus%C3%A9e-de-l-homme


Les restes mortuaires de dizaines d’Algériens qui ont résisté à la colonisation française au 19ème siècle, morts au champ d'honneur, sont entreposés dans de vulgaires cartons, rangés dans des armoires métalliques, au Musée de l'Homme de Paris.
Ces restes, des crânes secs pour la plupart, datant du milieu di 19ème siècle, appartiennent à Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek, dit Chérif "Boubaghla" (l’homme à la mule), au Cheikh Bouziane, le chef de la révolte des Zaatchas (région de Biskra en 1849), à Moussa El-Derkaoui et à Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui. La tête momifiée d’Aïssa Al-Hamadi, qui fut le lieutenant du Chérif Boubaghla, fait partie de cette découverte, de même que le moulage intégral de la tête de Mohamed Ben-Allel Ben Embarek, lieutenant de l’Émir Abdelkader.
Il faut que ces restes soient rapatriés en Algérie pour y recevoir une digne sépulture!

mardi 1 novembre 2016

1er Novembre 1954: Conférences- débats à Blida

J'ai été chaleureusement invité aux cérémonies commémorant le déclenchement de la lutte de libération nationale du 1er Novembre 1954 mais malheureusement, je suis cloué au sens propre et figuré à Lyon. Le programme semble riche en contenus


Activités, qui auront lieu le 1er et 2 novembre 2016, à l’occasion des journée de La mémoire.
 Suivant le programme joint à cette invitation . NB : Aux fins logistiques, 
veuillez confirmer votre présence par retour d'e-mail 
ou appeler aux numéros suivants : 00 213 666 610 723 - 00 213 550 592 568 - 00 213 559 450 104 


Programme Première journée : projection de films 

 « Notre mémoire, notre lutte » 13:00 - 14 : 20
 « l’héroïne » du réalisateur Cherif Agoune 14 : 20 - 14 : 45 - Débat 15:00 - 16 : 40
 « mémoire de scènes » du réalisateur Abd Arahim Laaloui 16 : 40 - 17 : 10 

- Débat 17 : 30 - 19 : 05 

« El Manara » du réalisateur Belkacem Hadjadj 19 : 05 - 19 : 35 

Débat Lieu : La salle Zinet - Ryadh El Feth, Alger 



Deuxième journée : Conférence débat 

« Histoire de la mémoire : Les victimes de 1996…. 20 ans déjà » 08 : 00 

- Accueil et mot d’introduction 09 : 30 

- Arrachés à la vie, depuis plus de 20 ans, les proches se rappellent, d'elle..., de lui... 

Témoignages de Mère, père, veuve, enfant, frère et sœur de victimes 



11 : 00  – Débat 

11 : 30 – Collation 

12: 30   - … 20 ans de silence et d'oubli :

 Intervenants dans le contexte terroriste * Journaliste * 3 Anciens cadres supérieurs de l’Etat * Docteur en médecine 

14 :30  – Déjeuner 

15 : 30 - … 20 ans d'une blessure non évoquée....20 ans de silence et d'oubli : Chercheurs, constat et analyse * Docteur en psychologie * Docteur en histoire * Professeur des universités et historien du cinéma. 

17 : 00 - Débat et clôture * Avec programmation d'une vente dédicace de livres Lieu : Blida